La sophrologie et les maladies psychosomatiques

Chaque individu dispose de son propre seuil de tolérance au stress et ses propres agents stressants (examens, perte de travail, manque de confiance, éclatement familial, maladie,…)

Et plus il cherche à dépasser ce seuil, plus il se donne des chances de développer des pathologies de maladies psychosomatiques (migraine, mal de dos, maux de ventre, ulcère…)

Pour faire face à cela, la sophrologie offre un panel d’outils pour répondre à la problématique de chacun. Le but étant de travailler sur l’harmonie globale du corps et de l’esprit afin de calmer toutes les tensions intérieures.

Sophrologie et maladies psychosomatiques